Abeille butinant

C’est aujourd’hui, le 20 mai 2022 que se déroule la journée mondiale des abeilles, sur une initiative de l’ONU et de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture).

Pourquoi le 20 mai me dites-vous ?

Car c’est la date d’anniversaire d’un apiculteur autrichien du XVIIIe siècle (1734-1773), Anton JanÅ¡a, précurseur de l’apiculture moderne. Voilà donc la journée mondiale des abeilles.

Pourquoi une journée mondiale des abeilles ?

Il suffit de rappeler une chose que nous sommes nombreux à avoir oubliée, c’est que l’abeille est un insecte pollinisateur qui joue un rôle déterminant dans la préservation de la nature, la biodiversité et bien sûr de l’équilibre écologique de notre planète. C’est avant tout l’occasion pour tirer la sonnette d’alarme et faire prendre conscience à tout le monde de la nécessité de protéger les abeilles et leurs colonies, toutes variétés confondues.

Elles sont en tout cas de retour et commencent déjà à passer de fleur en fleur ! Notre modèle, en plein butinement et qui s’est prêtée gentiment à un court shooting photo, a recouvert ses pattes arrières de pollen. Mais comment cela fonctionne-t-il ? Soyez incollable sur le sujet grâce à lanaturedepres.fr !

Fonctionnement

L’Abeille domestique commence par frotter avec ses pattes avant, les anthères des fleurs. Le pollen se décroche et son corps poilu s’en retrouve couvert. Après avoir prélevé le pollen éparpillé sur ses poils, elle doit le stocker pour effectuer un passage sur d’autres fleurs avant de ramener le tout à la ruche.

Avec sa première et sa deuxième paires de pattes, elle regroupe l’ensemble du pollen, qu’elle compacte avec un peu de nectar régurgité, puis le fait passer aux pattes postérieures. Celles-ci sont équipées, sur leur face interne, d’une véritable brosse à pollen nommée scopa et constituée de poils qui réceptionnent l’arrivage.

Un autre « instrument Â» entre alors en jeu pour la troisième étape de cette récolte : entre le tibia et le métatarse, se trouve un peigne à pollen auquel fait face un poussoir. L’Abeille détache le pollen de la brosse d’une patte avec le peigne de l’autre patte pour le placer sur la face extérieure de ces mêmes pattes arrières, au niveau du tibia, où se trouve une corbeille à pollen. C’est là que se forme la pelote aux jaunes variables que l’on peut remarquer sur les Abeilles en récolte.

Tassé sur les poils et retenu par une bordure de soies raides que l’on nomme râteau, le pollen s’accumule ainsi petit-à-petit jusqu’à ce que l’Abeille aille le décrocher avec ses deux paires de pattes arrières et le dépose dans les alvéoles de la ruche. Fascinant n’est-ce pas ?!

Partenariat

Nous sommes toujours aussi fiers de notre partenariat avec label BEE FRIENDLY, le label des agriculteurs engagés pour la protection des pollinisateurs. Grâce à ce partenariat, nous avons disséminés plus de 40 ruches aux abords de nos parcelles et ainsi pouvoir proposer du miel d’acacia et de châtaigner, disponibles sur notre boutique en ligne ou directement au Château Tourteau Chollet à Arbanats.